Projet d’établissement


Le projet d’établissement définit l’objectif prioritaire de notre école : apporter aux enfants des savoirs, des savoir-être, des savoir-faire et des savoir-devenir en les rendant autonomes et responsables. Notre école a à cœur d’offrir un milieu de travail convivial. L’équipe veille d’une manière égale au bien-être et au devenir de tous les enfants quelles que soient leurs origines sociales, culturelles, philosophiques. Le rôle éducatif de l’école ne peut être que complémentaire à celui des parents.L’école collabore étroitement avec le centre PMS.


1. Compétences disciplinaires et transversales

Nous développons les différentes disciplines (français, mathématique, éveil historique, géographique, scientifique et artistique) :

–       en menant une pédagogie active, participative, différenciée et interdisciplinaire;
–       en veillant à la continuité des apprentissages tout au long du parcours 
scolaire (ex. : outils « Les Alphas » pour la lecture, organisation en cycle (cours d’éveil), suivi des élèves sur l’ensemble de la scolarité…
–       en pratiquant l’évaluation formative : l’évaluation est intégrée à l’apprentissage afin de mobiliser et de différencier les ressources nécessaires pour aider chaque élève à progresser vers l’atteinte des objectifs fixés;
–       en tenant compte du concept de l’erreur formative : l’erreur est positive, elle fait partie de l’acte d’apprendre, elle doit être analysée et traitée dans une approche différenciée;
–       par la construction fréquente des synthèses par les élèves (lui apprendre à synthétiser) ;
–       par l’utilisation de référentiels de qualité et adaptés (ex. : Eurêka, Leximath, …).

2. Découverte, production et création 


Une place importante est donnée à la découverte, à la création et à la production : ateliers artistiques (voir pont n°11), ateliers d’écriture (le journal de l’école « K’Waha de 9 »), les ateliers scientifiques, les journées à thème (« La journée des arts », …). Les centres d’intérêt des enfants sont pris en compte pour un grand nombre d’activités et débouchent sur des moyens d’expression variés.


3. Articulation « pratique » / « théorie »

Par l’observation, la recherche, la manipulation, l’expérimentation ou le jeu, l’enfant évolue continuellement entre la pratique et la théorie. Il est aidé dans son évolution par les affiches dans la classe et les cahiers de vie ou de synthèses qui succèdent aux manipulations d’outils divers.


4. Equilibre travail individuel et collectif

Différentes pratiques pédagogiques sont mises en place pour permettre à chaque enfant de progresser et de développer son autonomie : activités introduites par une situation mobilisatrice (situation « problème ») ou un défi, mise sur pied de projets adaptés et motivants, alternances entre travaux individuels et collectifs, organisation d’ateliers, contrats…


5. Obligation de participer aux évaluations externes et à la certification


–      Les évaluations de fin de cycle (2ème et 4ème années primaires) proposées par la Commission de Travail sur les Evaluations.
–      Les évaluations externes (2ème et 5ème années primaires) proposées par la cellule de pilotage de la Fédération Wallonie-Bruxelles.
–      Les épreuves externes certificatives pour l’obtention du Certificat d’Etude de Base (C.E.B.) en fin de 6ème primaire.

6. « Un esprit sain dans un corps sain »

Dès la maternelle, outre les différentes leçons d’éducation physique ou de psychomotricité, l’école met en place différentes actions favorisant un développement corporel harmonieux :

–      collations collectives et/ou règles de classe pour le choix des collations;
–      animations spécifiques sur l’alimentation saine en collaboration avec des personnes extérieures (mutuelles, PSE, cellule communale Santé, …);
–      mise à disposition d’espaces sécurisés et de matériel adéquat pour des récréations et des « après quatre heures » actifs (petits jeux : ballons en mousse, raquettes, échasses, diabolos, …);
–       collaboration avec diverses organisations sportives (clubs sportifs locaux, Adeps, pouvoirs locaux …).

7. Protection de l’environnement, de la nature et développement durable

–       animations spécifiques sur l’alimentation saine et sur la protection de l’environnement en collaboration avec des personnes extérieures (IDELUX, service environnement…);
–       gestion des déchets et des emballages en pratiquant le tri sélectif;
–       réduction cohérente des déchets;
–       participation à l’action « Marche, commune propre »…

8. Accès aux médias et aux technologies de l’information et de la communication

–       Le Journal des Enfants, l’hebdomadaire qui aide les enfants à mieux comprendre le monde, est proposé aux élèves de 5ème et 6ème années. Ce média est un support qui est traité chaque semaine avec l’enseignant.
–       Les élèves et leurs enseignants ont accès à des ordinateurs performants permettant l’initiation à l’outil informatique et au traitement de texte. De plus, des activités sont organisées à partir de logiciels de mathématique et de français permettant aux élèves de s’exercer en autonomie. (ex : Noldus, Formath, …)
–       Dans certaines classes, des tableaux interactifs sont utilisés par les enseignants et les élèves. Cet outil numérique présente de nombreux avantages dans les pratiques pédagogiques…

9. Ouverture sur le milieu de vie de l’école

L’école veille à s’ouvrir sur son environnement proche par l’organisation de divers événements :

–       En octobre : la « Dégustation d’Automne »
–       En avril : la « Fête de notre école »
–       En juin : le « Petit déjeuner de l’école »

L’école favorise également la curiosité, la créativité, l’esprit critique :

–       par l’accueil de personnes ressources dans les classes (ex.: un musicien, un maçon, un avocat…);
–       par la mise sur pied d’expositions de réalisations d’enfants suite à des 
projets de classe;
–       par l’organisation de visites culturelles et éducatives (ex.: caserne des 
pompiers, camp militaire, sites remarquables, musées, maison communale, théâtre…);
–       par l’organisation de classes extérieures : 
 les classes de mer ou classes de forêt pour les élèves du cycle 5/8, les classes de ville à Bruxelles pour ceux du cycle 8/10 et les classes de neige pour les élèves de 6ème années.

Les classes maternelles accueillent toutes les deux semaines les Jeunesses musicales pour un cours d’éveil à la musique. Des animations artistiques sont également organisées avec des partenaires du monde musical et/ou artistique. Cette année, une troupe de théâtre collaborera avec l’équipe éducative pour mener à bien un projet…


10. Education à la Citoyenneté 


L’école a conscience qu’elle prépare l’enfant à devenir un citoyen responsable. Elle veille à l’y sensibiliser : commémorations diverses (Armistice, Marche du Souvenir), opérations de solidarité (Marche sur Marche, Télévie, …), respect des personnes, du matériel et de l’environnement (charte de classe, charte de réfectoire, diminution et tri des déchets), conseil de classe, formation M.E.G.A., travail avec le centre de santé (hygiène dentaire, poux…), collaboration étroite avec le centre P.M.S…


11. L’art s’invite dans notre école

Différentes initiatives sont proposées durant l’année scolaire. Ces activités tentent d’éveiller la curiosité, la créativité et l’esprit critique de l’enfant et lui permettent de s’ouvrir sur son milieu de vie.

–    Le projet permettra de créer des liens entre l’enfant et le monde artistique et donc d’initier des élèves à une pratique culturelle.
–    L’élève s’appropriera des langages, des moyens d’expression et des techniques d’exécution pour s’exprimer et ce, dans les domaines tactile, plastique, musical et corporel.
–    L’élève prendra une part active à l’élaboration et à la réalisation d’un projet pour promouvoir la justice, la solidarité, le sens des responsabilités vis-à-vis des autres, de l’environnement et du patrimoine.