Présentation


Hollogne2Au début de l’année 2007-2008, l’école maternelle comptait 74 élèves répartis en 4 classes et l’école primaire 136 répartis en 7 classes. Le projet d’extension de l’école (passage d’un bâtiment de 4 classes à 9 classes) prend forme en 2009: les premiers coups de pelle mécanique sont en effet donnés en février de cette année-là! Il était temps… car ce projet d’extension de l’école date de novembre 1992, comme l’atteste un rapport du Fonds des Bâtiments scolaires qui indiquait « L’école est en pleine expansion puisqu’au 01/10/1992, elle comptait 6 classes primaires (107 élèves) et 4 classes maternelles (83 élèves). »

Le 25 juin 2010, à l’heure où l’on inaugure cette extension, l’école compte 8 classes primaires avec 155 élèves et 4,5  classes maternelles avec 93 enfants.

Quatre années plus tard, des travaux sont entamés en août dans les combles de l’ancienne école dévouée entièrement aux classes maternelles, cela afin d’héberger 2 classes de 2e et 3e maternelles. En juin 2014, il y a 112 élèves en maternelles (5 classes) et 162 élèves en primaire (8 classes)

Mais d’où vient-on? Petit bout d’histoire avec les quelques lignes qui suivent…


Le premier élève qui a été inscrit à l’école communale de Hollogne fut Emile Bouche, le 25 avril 1938. L’école était aménagée chez madame Jeanne Michel dans une salle de café louée par la commune. Cette maison a été achetée par les fermiers Thomsin, elle était située à la place actuelle du pont et a été détruite par la construction de la N4 (fin des années 50). Madame Michel a ensuite habité la maison près de l’école (maison Kech).
L’école a été construite avec les fonds donnés par Mr Wautriche, bourgmestre de l’époque. Le conseiller communal et provincial socialiste Mr Lombet a accepté la nomination de Monsieur Charles Simon en tant qu’instituteur. Cet instituteur était le gendre du bourgmestre PSC Wautriche. De sa nomination dépendait la distribution d’eau à Hollogne.

Pendant sa mobilisation, Charles Simon a été remplacé par madame Dubois. Durant cette période de guerre, les élèves ont souvent fait l’école buissonnière. Monsieur Simon avait les six années primaires et peu de maternelles. A cette époque, il n’y avait qu’une seule classe située aujourd’hui à l’extrême droite du bâtiment des classes maternelles (actuellement une des classes de 2e et 3e maternelles).

Dans les années 1960 et vu le nombre d’élèves, l’école fut agrandie. Il y avait dès lors deux classes primaires et une classe maternelle ainsi que deux préaux. C’est aussi à ce moment qu’arrivent quatre nouveaux instituteurs: Mr Rode, Mlle Hébrant, Mlle Fisse et Mlle Pouleur, et que Mr Simon devient directeur.

Dans les années 1970, il a fallu installer une grande caravane devant l’école pour y placer une classe.
En 1972, Monsieur Charles Simon annonça son départ à la pension. Mr Rode devient le 2ème directeur de l’école. Il demanda à la Commune pour faire agrandir l’école mais il fallut attendre environ 9 ans pour que cette demande soit acceptée.

C’est en 1983 que Mr Charles Hanin, Ministre de l’éducation nationale, inaugura la nouvelle école… destinée aux classes primaires. Cependant déjà trop petite, il a fallu installer deux modules complémentaires.

En 1985, l’école communale de Hollogne fusionne avec l’école communale de Waha et c’est monsieur Robert Ducachet qui devient directeur d’école sans classe.

En l’an 2000, l’école achète la maison Jacot, qui se situe à côté, et la rénove.

Celle-ci sert à présent de réfectoire pour les dîners chauds, de salle de sieste pour les enfants de 1ère maternelle et de lieu de garderie pour le matin et le soir.

C’est en 2004 que monsieur Daniel Rode quitte l’école pour prendre sa pension. Monsieur Jean-Camille Denée le remplace jusqu’en novembre 2006 où monsieur Jean-Marie Lobet prend la place de directeur. La fusion avec l’école communale de Waha s’est arrêtée en septembre 2005 au profit d’une autre fusion, celle avec l’école de Humain.